Atlantic University Sport and Canadian Sport Centre Atlantic partner to announce new coaching initiative

09/03/2021

(VERSION FRANÇAISE CI-DESSOUS)

(HALIFAX, N.S.) Atlantic University Sport and its 11 member schools are pleased to announce a new partnership with Canadian Sport Centre Atlantic (CSCA) through their Safe Sport and Responsible Coaching program.

The CSCA develops partnerships and delivers programs that help grow high performance sport in Atlantic Canada at the provincial, university, and national level. The CSCA prides themselves on building strong relationships with athletes, coaches and sport organizations such as the AUS, in the pursuit of excellence.

Working in partnership with Coaching NB, Coaching PEI, Coaching NL and Coaching NS, AUS schools have adopted guidelines for all coaches and support staff who work closely with student-athletes based on a three-year model.

This phased in approach will see all AUS coaches and support staff complete a series of courses through the National Coaching Certification Program (NCCP), safety screenings and other certifications over the course of the next three years, or in their first three years with the conference.

There will also be further offerings to encourage ongoing education beyond the three-year model.

A number of AUS schools have already invested heavily in this area.

“AUS and its members aim to foster a safe, inclusive environment all across our conference,” said AUS executive director Phil Currie. “We hope to show leadership within the sport sector with this commitment and partnership and we’re hopeful that it encourages other groups across the sport landscape to look at similar initiatives.”

The newly established AUS guidelines recommend that in year one of three, all full-time, part-time and volunteer head and assistant coaches, as well as athletics administrative and support staff, will complete the NCCP’s Safe Sport Training course as well as the Enhanced Police Information Check screening process.

Year one recommendations for full-time head coaches and integrated support team (IST) leads also include the completion of the NCCP’s Making Headway module. This same module is included in the year two of three guidelines for part-time and volunteer coaches.

Timelines within the recommendations vary based on coaches’ and staff members’ status as full-time, part-time or volunteer. Other recommended training modules and safety screening over the course of the three-year model include: NCCP’s Make Ethical Decisions, Respect in Sport sessions, Vulnerable Sector Checks, and more.

Ultimately, the goal of the conference and its members through these recommendations is to have all coaches attain Chartered Professional Coach (ChPC) designations within the three-year timeframe.

A ChPC designation signals to employers, participants and parents that a coach is committed to excellence and the highest ethical standards.

“An agreed upon minimum coaching standard across so many organizations is a first of its kind in Canada and a huge accomplishment, said Natasha Johnson, the CSCA’s coaching lead. “The coaching support organizations from across Atlantic Canada are excited about the partnership with AUS and look forward to engaging with the member institutions and coaches on a regular basis.”

As part of the ongoing partnership, coaching representatives from each province will work with member institutions and their coaches to help them understand the next steps in their education pathways. They will provide recommendations for coaches’ professional development and the maintenance of certifications and connect coaches with provincial and national sport organizations for sport-specific course and evaluation information.

AUS member schools have, in turn, committed to support coaches in achieving the recommended guidelines and encourage all coaches and individuals engaged in athletics programs to live and champion the principles outlined within the newly established guidelines.

 

-30-

For more information, please visit www.atlanticuniversitysport.com or contact:

Jessica Burns
Communications and Marketing Manager
Atlantic University Sport
M: 902-478-7057

Sarah MacNeil
Communications & Project Lead
Canadian Sport Centre Atlantic
Email: [email protected]

 

 

 

Sport universitaire de l’Atlantique et Centre canadien du sport Atlantique s’associent pour annoncer une nouvelle initiative pour les entraîneurs et les entraîneures

Vendredi 3 septembre 2021

(Halifax, N.-É.) Sport universitaire de l’Atlantique et ses 11 universités membres ont le plaisir d’annoncer un nouveau partenariat avec le Centre canadien du sport Atlantique (CCSA) par le biais de leur programme Sport sécuritaire et entraîneurs responsables.

Le CCSA crée des partenariats et offre des programmes pour aider à développer le sport de haut niveau au Canada de l’Atlantique aux niveaux provincial, universitaire et national. Le CCSA est fier d’avoir établi des relations solides avec les athlètes, les entraîneurs et les entraîneures et les organisations sportives telles que SUA, dans la poursuite de l’excellence.

En partenariat avec Entraîneurs N.-B., Entraîneurs Î.-P.-É., Entraîneurs T.-N.-L. et Entraîneurs N.-É., les universités membres de SUA ont adopté les lignes directrices pour tous les entraîneurs et les entraîneures et le personnel de soutien qui travaillent étroitement avec les athlètes-étudiants et les athlètes-étudiantes basées sur un modèle de trois ans.

Cette approche progressive permettra à tous les entraîneurs et toutes les entraîneures et tout le personnel de soutien de SUA de compléter une série de cours dans le cadre du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE), des contrôles de sécurité et autres certifications au cours des trois prochaines années ou au cours de leurs trois premières années au sein de la conférence.

D’autres programmes seront également offerts pour encourager l’éducation au-delà du modèle de trois ans.

Un certain nombre d’universités membres de SUA ont déjà beaucoup investi dans ce domaine.

« SUA et ses membres visent à adopter un environnement sécuritaire et inclusif dans toute la conférence, a déclaré Phil Currie, directeur général de SUA. Grâce à cet engagement et à ce partenariat, nous espérons faire preuve de leadership au sein du secteur du sport et nous espérons que cela encouragera d’autres groupes dans le milieu du sport à s’intéresser à des initiatives semblables. »

Les nouvelles lignes directrices de SUA recommandent qu’au cours de la première des trois années, toutes les personnes employées à temps plein ou à temps partiel, ainsi que les entraîneurs principaux et les assistants entraîneurs bénévoles, le personnel administratif et le personnel de soutien des sports, complètent le cours de formation sur la sécurité dans le sport du PNCE ainsi que le processus de Vérification accrue des renseignements de la police.

Les recommandations pour la première des trois années pour les entraîneurs principaux à temps plein et les chefs d’équipe de l’assistance intégrée comprennent également la recommandation que ces personnes complètent le module Prendre une tête d’avance du PNCE. Ce même module est inclus dans la deuxième année des trois lignes directrices pour les entraîneurs à temps partiel et les entraîneurs bénévoles.

La chronologie des recommandations varie selon le statut des entraîneurs et du personnel : temps plein, temps partiel ou bénévole. D’autres modules de formation et de contrôles de sécurité qu’il est recommandé de compléter au cours du modèle de trois années comprennent : le module Prise de décisions éthiques du PNCE, les séances sur Respect et sport, les contrôles des secteurs vulnérables, et autres.

En fin de compte, l’objectif de la conférence et de ses membres, par le biais de ces recommandations, est que tous les entraîneurs et toutes les entraîneures obtiennent le titre d’Entraîneur professionnel agréé (EPA) dans un espace de trois ans.

Le titre d’EPA signale aux employeurs, aux participants et participantes et aux parents que l’entraîneur s’engage à l’excellence et à maintenir les plus hautes normes de conduite.

« Des normes minimales d’entraînement consenties parmi un si grand nombre d’organisations sont une première au Canada et une énorme réussite, a déclaré Natasha Johnson, directrice de l’entraînement au CCSA. Les organisations de soutien à l’entraînement de tout le Canada de l’Atlantique sont ravies du partenariat avec SUA et se réjouissent à l’avance de s’engager régulièrement avec les établissements membres et les entraîneurs et les entraîneures. »

Dans le cadre du partenariat continu, les représentants et les représentantes des entraîneurs et des entraîneures de chaque province vont travailler avec les établissements membres et leurs entraîneurs pour les aider à comprendre les prochaines étapes dans leur parcours de formation. Ils fourniront des recommandations de développement professionnel pour les entraîneurs et les entraîneures et pour le maintien des certifications et mettront en contact les entraîneurs et les entraîneures avec les organisations provinciales et nationales pour des informations sur les cours spécifiques au sport et les évaluations.

Les universités membres de SUA se sont quant à elles engagées à soutenir les entraîneurs et les entraîneures à atteindre les lignes directrices recommandées et à encourager tous les entraîneurs et toutes les personnes impliquées dans les programmes de sport à vivre et à défendre les principes énoncés dans les lignes directrices nouvellement établies.

-30-

Pour le plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.atlanticuniversitysport.com ou contacter :

Jessica Burns
Directrice des communications et du marketing
Sport universitaire de l’Atlantique
902-478-7057

Sarah MacNeil
Communications et chef de projet
Centre canadien du sport Atlantique
Courriel : [email protected]